En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies par ce site afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus.
Partagez cet article sur :

Inauguration de la nouvelle tour de séchage de Biospringer

Lesaffre investit dans une troisième tour de séchage dédiée aux fractions pariétales de levure, sur son site de Biospringer à Strasbourg. Ainsi Lesaffre poursuit sa diversification dans le domaine de la nutrition, de la santé et du bien-être animal.

La nouvelle tour de séchage : un investissement de 7 millions d’euros

Ce  jeudi  23  avril  2015 à  Strasbourg,  Antoine  Baule,  Directeur  Général  de  Lesaffre, Edouard  Gestat,  Directeur  Général  de  Biospringer  EMEA*  et  Frédérique  Clusel, Directeur Général de Phileo, ont inauguré une nouvelle tour de séchage de fractions pariétales  de levure  sur  le  site de Biospringer  à Strasbourg. Avec  l’atelier  de conditionnement attenant, ce nouvel outil industriel représente un investissement de 7  millions  d’euros. Le  site  pourra  ainsi  fournir à  Phileo,  Business  Unit  de  Lesaffre spécialisée dans la nutrition, la santé et le bien-être animal, près de 4000 tonnes de fractions pariétales de levure chaque année.
Lesaffre poursuit son investissement sur un marché en pleine croissance. Acteur  référent  dans le  domaine de  la  levure  et  des  solutions  de  panification,  Lesaffre  est également présent  sur différents marchés grâce à  ses  activités : Goût et  plaisir alimentaire, Bien-être et Santé, Biotechnologies. Début 2014, l’entreprise annonçait vouloir élever la part de ces activités dans le CA du groupe à 30 % en 5 ans. L’investissement réalisé sur son site Biospringer de Strasbourg illustre très concrètement cette volonté ainsi que les moyens que se donne le groupe pour y parvenir.

L’usine Biospringer de Strasbourg, qui a fêté ses 20 ans l’an dernier, a su  s’adapter  et  augmenter  sa  capacité  de  production  au  fur  et  à mesure  de  la  demande  croissante  du  marché.  Les  deux  tours  de séchage  ne  pouvant accueillir  davantage  d’extraits de  levure à sécher,  Lesaffre  a  décidé  d’investir  dans  une  troisième  tour,  plus spécifiquement  destinée  au  séchage  de  fractions  pariétales  de levure. Ainsi,  7  millions d’euros ont  été  investis dans  cet  équipement industriel comprenant la tour de séchage et une ligne attenante qui conditionne des sacs de 25kg. Ce nouvel ensemble industriel est entré en fonctionnement en novembre 2014 pour la tour, et en février 2015 pour la ligne de conditionnement.
* Europe, Middle East and Africa

L’usine Biospringer de Strasbourg augmente sa capacité de production

Spécialisée  dans  la  production  d’extraits de  levure, l’usine  Biospringer de Strasbourg  s’étend  sur  30 000m² et  emploie  une  cinquantaine  de  personnes. Sa proximité  géographique avec l’usine  Sil  Fala  (filiale  de Lesaffre) permet  de  maitriser  l’ensemble  du  cycle  de production de levure sur le site de Strasbourg. La crème de levure est fabriquée par Sil Fala, puis transmise sur le site  de  Biospringer,  distant  de  quelques  mètres seulement,  via  des  conduites  dédiées. L’usine Biospringer  fabrique ensuite des  extraits de levure et récupère  les  fractions  pariétales,  le  tout  est  ensuite séché et conditionné sur place. La nouvelle tour de séchage pourra produire environ 500 kg de fractions pariétales de levure  par heure, soit environ 4000 tonnes par an.

Biospringer Strasbourg en bref

    • Environ 50 collaborateurs
    • Un site de 30 000m²
    • 3 tours de séchage d’extrait de levure dont 1 dédiée aux fractions pariétales de levure
    • 1 atelier d’autolyse de levure
    • Fonctionne 350 jours/an – 7j/7 – 24h/24

En savoir plus : www.biospringer.com

Partagez cet article sur :
Télécharger le communiqué de presse