En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies par ce site afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus.
bacillus_subtilis_personnes_agees_186x140
Partagez cet article sur :

L’effet de Bacillus subtilis CU1 sur le système immunitaire suscite l’intérêt de la communauté scientifique

Lesaffre Human Care, fournisseur dingrédients issus de levures et de bactéries pour le marché mondial de la santé humaine, est fier d’annoncer que les bénéfices de Bacillus subtilis CU1 sur la santé ont été reconnus par la communauté scientifique dans un article rédigé par une équipe de chercheurs de l’Université de Bordeaux, Biofortis-Mérieux NutriSciences, l’Université de Paris 7 et Lesaffre Human Care, et examiné par un comité de lecture.

Qu’est-ce que Bacillus subtilis CU1 ?

Bacillus subtilis CU1 est fait d’une souche exclusive de Bacillus subtilis, brevetée et inscrite à la Collection Nationale de Cultures de Microorganismes sous le numéro CNCM I-2745. C’est une bactérie sporulée qui contribue au maintien de la santé immunitaire, particulièrement chez les personnes dont les défenses naturelles sont affaiblies.

Etude clinique des effets de Bacillus subtilis CU1 sur la santé

Les chercheurs ont recruté 100 volontaires en bonne santé, âgés de 60 à 74 ans, avec des antécédents d’infections hivernales, pour participer à une étude randomisée, en double aveugle contre placebo. L’objet de cette étude, menée en collaboration avec le Pr. Philippe Marteau1 – expert indépendant en Gastroentérologie –, était d’explorer l’effet de Bacillus subtilis CU1 sur les infections respiratoires et gastro-intestinales hivernales chez les personnes âgées. Le groupe cible a été délibérément sélectionné sachant que les défenses naturelles de l’organisme s’affaiblissent lorsque nous vieillissons et, qu’entre autres choses, on observe une diminution du taux d’IgA sécrétoires (IgAs). Les IgAs gastro-intestinales et respiratoires représentent la première ligne de défense immunitaire de l’organisme, c’est pourquoi une carence en IgAs peut conduire à un risque d’infection accru. Les séniors sont par conséquent une population pertinente pour démontrer l’efficacité de Bacillus subtilis CU1 dans la stimulation de notre système immunitaire.

Cette étude clinique a été réalisée en hiver, sur une période de 4 mois alternant 10 jours avec consommation de Bacillus subtilis CU1 (2×109 spores de cette bactérie/jour) ou du placebo, suivi de 18 jours sans consommation. Les conclusions observées ont récemment été publiées dans la revue renommée ‘Immunity & Ageing’2 .

Sur un sous-groupe de 44 participants, il a été démontré que la consommation de Bacillus subtilis CU1 diminuait l’occurrence d’infections des voies respiratoires supérieures par rapport au placebo (-45%). Une analyse complémentaire des données a aussi mis en évidence une augmentation durable et significative des taux d’IgAs chez les personnes consommant Bacillus subtilis CU1 par rapport au placebo. « L’augmentation des taux d’IgAs, respectivement de 87% et 45% dans les selles et la salive, est fort probablement le signe de l’effet physiologique de B. subtilis CU1 dans l’amélioration de l’état de santé des séniors ayant consommé cette bactérie » concluent les chercheurs. Il convient de noter qu’aucun effet secondaire n’a été observé pendant cette étude. « Ces résultats sont la preuve que la consommation de B. subtilis CU1 peut être considéré comme une stratégie de prévention efficace et sans danger pour stimuler notre système immunitaire. Elle peut par conséquent offrir un soutien à long-terme aux personnes présentant un risque d’une carence en IgAs telles que : les séniors, les personnes souffrant de stress chronique/de manque de sommeil, les athlètes professionnels, etc. », déclare Elodie Ruffin – Responsable Marketing Probiotiques chez Lesaffre Human Care.

Fonctionnement de Bacillus subtilis CU1

Grâce à sa capacité à former des spores, Bacillus subtilis CU1 est différente de nombreuses autres bactéries qui sont sensibles aux procédés de fabrication ainsi qu’aux sucs gastriques et à la bile intestinale. Bacillus subtilis CU1 est en effet particulièrement stable et capable de survivre au passage du tractus digestif ainsi qu’à des conditions extrêmes. Il peut donc être incorporé dans une large gamme d’aliments et de boissons (ex : thé bouillant, barre de céréales, etc…) et d’apporter ses bénéfices santé quelque soit les conditions environnementales. De plus, Bacillus subtilis CU1 est adapté à toutes sortes de restrictions alimentaires. Il ne contient ni gluten, ni lactose, est non-OGM et certifié Halal et Casher ; ce qui en fait un ingrédient idéal pour toute personne en bonne santé cherchant à stimuler ses défenses naturelles3.

Pour plus d’informations sur Bacillus subtilis CU1, consultez le site de Lesaffre Human Care.

 

[1] Pr. Philippe Marteau – Gastroentérologue, Directeur du département médical de pathologies digestives de l’hôpital Lariboisière (Paris) et Professeur de gastroentérologie à l’Université de Paris 7.

[2] Lefevre M, Racedo S, Ripert G, Housez B, Cazaubiel M, Maudet C, Jüsten P, Marteau P, Urdaci M. Probiotic strain Bacillus subtilis CU1 stimulates immune system of elderly during common infectious disease period: a randomized, double-blind placebo-controlled study. Immunity & Ageing (2015) 12:24; DOI 10.1186/s12979-015-0051-y

[3] Comme pour tous les probiotiques, l’utilisation de Bacillus subtilis CU1 est contre-indiquée chez des patients dans un état de santé fragile (tels que les patients immunodéprimés à haut risque, les nouveau-nés en état critique, les bébés prématurés…).

Partagez cet article sur :
Télécharger le communiqué de presse