En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies par ce site afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus.
sil-levurerie-push
Partagez cet article sur :

La SIL (Société Industrielle Lesaffre), la plus grande levurerie du monde

Berceau du groupe, l’usine de Marcq-en-Barœul dans le nord de la France, est la plus grande unité de production de levure dans le monde depuis sa création en 1968.  Fer de lance de l’expertise du Groupe en fermentation, la SIL, Société Industrielle Lesaffre, emploie aujourd’hui environ 500 personnes. A la pointe de la technologie industrielle, le site produit de la levure sèche destinée essentiellement à l’exportation. Ses produits sont commercialisés dans plus de 100 pays. Ils sont destinés à :

  • la panification,
  • la nutrition santé humaine, animale et végétale
  • les boissons fermentées
  • les biocarburants

La Société Industrielle Lesaffre (SIL), un savoir-faire associé à la performance d’un outil industriel de pointe

La levure est un champignon unicellulaire vivant. Quand on le nourrit avec du sucre en présence d’air, il se multiplie. A partir de quelques grammes de cellules-mères, on récolte par multiplications successives plusieurs tonnes de levures.

Les matières premières utilisées pour la fabrication de la levure sont essentiellement :

  • Les mélasses de betterave et de canne issues des industries sucrières. Ces substrats de fermentation sont acheminés par camions et par péniches
  • D’autres nutriments tels que des sources d’azote et de phosphore, des minéraux et des oligoéléments, des vitamines, de l’eau, de l’air

Ensuite, la levure est séchée, conditionnée, stockée et expédiée.

La maîtrise des procédés de fermentation et de séchage est complexe et ne doit rien au hasard. Le contrôle de cet organisme vivant est particulièrement pointu lors des différentes étapes de la production.

La SIL produit 4 types de levures sèches :

Chaque produit est conçu et fabriqué dans un objectif précis pour une application  bien déterminée.

Une technicité de fabrication rigoureuse et unique, pour respecter des normes de qualité

Le savoir- faire industriel unique de Lesaffre a vu le jour à la SIL et s’est ensuite exporté dans l’ensemble des sites de production du groupe.
Dans toutes les usines Lesaffre, la levure est produite avec le même niveau d’excellence et la haute technicité suivante :

1- La phase laboratoire

2- La phase industrielle :

  • La pré-fermentation
  • La fermentation
  • La séparation
  • Le séchage

3- Le conditionnementfabrication-levureL’usine est soumise à des règles d’hygiène strictes et répond à des normes de qualité et de sécurité rigoureuses. Ainsi, pour répondre aux besoins de ses marchés pour l’alimentation humaine et animale, la SIL est certifiée selon plusieurs référentiels afin de couvrir l’ensemble de ses produits.

  • Les levures destinées à l’alimentation humaine sont certifiées FSSC 22000 depuis 2016, pour répondre aux exigences des clients industriels et des distributeurs.
  • Les levures destinées à l’alimentation animale sont certifiées FAMI-QS et GMP+B3.
  • Les vinasses, produits dérivés de la fabrication de la levure destinés à l’alimentation animale, font l’objet d’une certification GMP+B2. Il s’agit d’une certification de « chaîne » où chaque intervenant doit être certifié pour que le produit puisse y être intégré.

En plus de ces certifications axées « sécurité sanitaire », la SIL possède d’autres certificats ou labels.

  • Tous les produits fabriqués à la SIL sont certifiés Halal. Cette certification porte sur les caractéristiques intrinsèques, la production, le conditionnement et la commercialisation du produit. La certification Halal est renouvelée tous les ans.
  • Sur le plan douanier, la SIL (Société Industrielle Lesaffre) est titulaire du certificat d’Opérateur Economique Agréé (AEO) « simplifications douanières et sécurité/sûreté » depuis 2010. Ce statut est accordé par les autorités douanières aux acteurs du commerce international les plus fiables, parce qu’ils satisfont à un ensemble de critères tels que la conformité douanière, la traçabilité documentaire efficace, la solvabilité financière, les pratiques de sûreté et sécurité appropriées.

Ce label, reconnu dans l’ensemble des 28 pays membres de l’UE et dans certains pays tiers comme la Suisse, la Norvège, le Japon, les USA et la Chine, permet de bénéficier de simplifications en matière de formalités et d’alléger les contrôles douaniers.

Une entreprise éco-responsable dans la production de levure

La SIL, dont le site de production de levure est situé en milieu urbain, est particulièrement soucieuse de  préserver l’environnement et de réduire l’impact de ses activités sur son voisinage.

Traitement des eaux usées

La SIL s’est dotée d’une véritable compétence scientifique en matière de traitement de ses eaux usées et de valorisation des produits dérivés. La fraction des matières premières non utilisées lors de la production de la levure est transformée en produits pour l’alimentation animale (Viprotal) ou la fertilisation des sols (Vinasses)

La SIL traite aussi ses eaux usées dans sa propre station d’épuration depuis 2004 et rejette les eaux épurées dans le milieu naturel.

Optimisation de la consommation d’eau

L’eau est un élément important dans la fabrication de la levure. Elle est utilisée pour la préparation des milieux de culture, le nettoyage et la désinfection des installations ainsi que pour la production de vapeur. Des systèmes de « nettoyage en place » avec récupération des solutions de nettoyage et de désinfection, ont permis de réduire sa consommation.

Depuis 2002, le ratio de consommation d’eau de forage par tonne de levure fraîche a été diminué de plus de 20%.

Efficacité énergétique pour maintenir une compétitivité élevée

Des investissements importants sont réalisés pour récupérer les calories perdues et les réinjecter dans la chaine de production avec pour conséquences une diminution de la consommation de gaz naturel et une réduction des émissions de CO2.

Limitation les odeurs

L’adaptation de la fréquence et l’automatisation des nettoyages des installations, l’entretien régulier des systèmes de collecte des eaux usées, la surveillance de l’étanchéité des filtres et l’amélioration de la conduite des procédés sont mis en œuvre pour réduire les émissions d’odeurs.

Réduction des nuisances sonores

Des insonorisations d’équipements, l’isolation acoustique des locaux, un mur anti-bruit, l’installation de silencieux… ont permis de limiter le bruit en limite de propriété. L’installation d’un nouvel équipement fait systématiquement l’objet d’une étude acoustique.

L’application des bonnes pratiques de conduite des équipements et des aménagements des horaires des activités, complètent ces dispositions.

La SIL préfère le transport fluvial

L’utilisation des transports fluviaux est une alternative environnementale aux transports routiers. Même si son organisation est plus complexe, la SIL met tout en œuvre pour augmenter la part du transport par péniches pour l’acheminement de ses matières premières.

Partagez cet article sur :