LIS by Lesaffre décarbone son usine de séchage à Cérences (France) en partenariat avec Idex

LIS by Lesaffre, prestataire de services de séchage pour les producteurs d’ingrédients et Idex, acteur de référence de la décarbonation des industries, inaugurent une centrale biomasse de production de vapeur à Cérences (Manche – France) 

Grâce à cette installation, la part de chaleur renouvelable va significativement augmenter dans le mix énergétique de l’usine française de LIS by Lesaffre.  La décarbonation du procédé de séchage permet ainsi aux clients de LIS de diminuer fortement l’empreinte carbone de leurs propres ingrédients grâce au large éventail de technologies de séchage désormais décarbonées à 85 %. 

 

« Cette nouvelle installation est à la fois une réponse concrète aux souhaits de nos clients de bénéficier de technologies de séchage décarbonées et l’illustration d’une démarche initiée il y a déjà plusieurs années par LIS afin de réduire sa dépendance aux énergies fossiles. Nous le faisons ici aujourd’hui à Cérences et travaillons à le faire demain sur notre site industriel en Pologne. » déclare Franck Auger, Directeur Général de LIS by Lesaffre. 

Un partenariat en cohérence avec l’engagement de Lesaffre

Engagé à rechercher l’atteinte de la Neutralité Carbone d’ici à 2050, Lesaffre a déterminé sa trajectoire de décarbonation en s’appuyant sur des leviers d’actions adaptés à la nature de ses activités : amélioration de l’efficacité énergétique, déploiement de l’électrification, valorisation de la biomasse et des co-produits, optimisation de l’utilisation du biogaz, développement des énergies renouvelables…  

Parmi les projets engagés, on peut citer la signature de deux CPPA1, l’installation d’une éolienne sur le site d’Algist Bruggeman en Belgique, ou encore l’installation d’une unité de récupération de chaleur fatale sur le site de Lesaffre à Marcq-en-Barœul. C’est dans cette logique de décarbonation de ses sites de production que le Groupe envisage aujourd’hui plusieurs autres investissements dans le domaine des énergies renouvelables. 

« Depuis plusieurs années, Lesaffre multiplie les actions en France pour atteindre ses objectifs de réduction de son empreinte carbone sur l’ensemble de sa chaîne de valeur. Cette accélération, montre notre détermination à maîtriser notre empreinte carbone et notre consommation d’énergie. La notion de croissance durable, profitable et responsable est ancrée dans notre identité et marquée dans la mission du Groupe : Entreprendre ensemble pour mieux nourrir et protéger la planète », analyse Brice-Audren Riché, Directeur Général de Lesaffre. 

Idex, partenaire de choix dans ce processus de décarbonation

Pour ce projet lancé en 2021, LIS by Lesaffre a choisi de travailler avec Idex, reconnu pour son savoir-faire et son expertise. Idex s’est vu confier la conception, le financement, la réalisation et l’exploitation de la centrale de production de vapeur pour une durée de 15 ans. Mise en service en février 2024, la nouvelle centrale biomasse contribuera à éviter l’émission de 13 500 tonnes de CO2 par an, tout en maîtrisant les charges de production de vapeur et en réduisant la dépendance du site vis-à-vis des énergies fossiles. 

« Ce projet illustre typiquement la capacité d’Idex à proposer des solutions clé en main de décarbonation aux acteurs de l’industrie agroalimentaire consommant de grands volumes d’énergie. », indique Benjamin Fremaux, PDG d’Idex 

Située à Cérences près de Granville, la chaufferie biomasse d’une capacité de 12 t/h (8 MW) et conçue sur-mesure par Idex, permettra de produire plus de 110 000 tonnes de vapeur décarbonée par an, soit 77 000 MWh. Cette fourniture de vapeur sera assurée à 85 % par la biomasse, le gaz étant conservé en appoint et secours. La chaufferie sera alimentée à 70% par des plaquettes forestières prélevées à moins de 150 km du site industriel et à 30% par du bois d’emballage en fin de vie Sortie du Statut de Déchet (SSD). 

Le projet est aligné avec les objectifs français de décarbonation de l’industrie. Soutenu par l’Ademe dans le cadre de l’appel à projets BCIAT (Biomasse Chaleur Industrie Agriculture et Tertiaire), il a fait l’objet d’un investissement complémentaire du Groupe Idex. 

1Corporate Power Purchass Agreement